Florilège: 33 albums de la décennie 2010-2019 – Musique de Montréal #262

Pourquoi trente-trois albums? Parce que j’ai d’abord voulu en retenir vingt pour la décennie menant à 2020. Mais c’était impossible de réduire la liste à ce point. Alors voici trente-trois albums marquants de la décennie 2010-2019, sans ordre particulier à l’intérieur d’une même année, sélectionnés parmi la meilleure musique produite ou jouée à Montréal.

2010

Les Atomes - Martin LéonMartin Léon – Les Atomes

Elle lui conta l’amour / À chaque jour / De l’aurore à la nuit / Puis son compte à rebours / Dans le détour / Quand il s’eût endormi / Les murs de la chapelle / Les saints, les confettis / Chantent encore son naufrage / Aujourd’hui (All In)

Un album fait pour durer toute la décennie. Toujours le plus récent album studio de Martin Léon… mais fait pour vivre encore longtemps. Le spectacle « Les atomes » qu’il en a tiré est un ravissement.

Les chemins de verre - KarkwaKarkwa – Les chemins de verre

Marie tu pleures pour rien / Marie ton coeur revient / Marie tu peux sortir / T’as traversé le pire (Marie tu pleures)

Le quatrième et dernier album de Karkwa a bien mis la table pour la nouvelle décennie. Cet album en poche, Karkwa a été le premier et seul groupe francophone (à date) à se mériter le Polaris du meilleur album canadien. Louis-Jean Cormier et ses amis ont connu ensuite une décennie bien productive.

Le Vrai Le Faux - Jérôme MinièreJérôme Minière – Le Vrai Le Faux

Le vrai, le faux se touchent dans le noir / Car oui, vraiment, on ne peut pas tout savoir (Le Vrai Le Faux)

Jérôme Minière porte un regard critique sur notre société post-numérique où le vrai se confond avec le faux, encore plus dix ans plus tard. Des arrangements musclés qui préservent tout de même une certaine simplicité.

2011

Variations Fantômes - Philippe BPhilippe B – Variations Fantômes

Et je me parle tout seul / Quand je m’ennuie de ma California girl / Ma California girl (California Girl)

Troisième album de l’abitibien Philippe B (Bergeron). Un folk sensible avec une belle touche classique. Ses deux autres albums parus depuis, « Ornithologie, la nuit » (2014) et « La grande nuit vidéo » (2017) auraient aussi bien pu se retrouver dans cette sélection.

Numéro 4 - Marc DéryMarc Déry – Numéro 4

Oh, le poète avait pris quelque chose de doux / Quand il a écrit certains passages (Le poète)

C’est le quatrième album solo de Marc Déry. Il me raconte s’être inspiré de la musique des années 1980 pour le composer. Écoutez mon entrevue avec Marc Déry.

Appalaches - Richard SéguinRichard Séguin – Appalaches

Écris, écris le plus beau des chants / Un cri d’amour pour les vivants / Écris / Un cri d’amour pour les vivants (Écris, écris)

Douzième album solo de Richard Séguin, un de ses meilleurs. Une dénonciation des injustices du monde et des pistes de réflexion, livrées avec une multitude de guitares.

2012

Lisa LeBlanc - Lisa LeBlancLisa LeBlanc – Lisa LeBlanc

Dans mon coeur, dans mon coeur de cowboy / J’pas un cowboy / Mais j’aime ça prétendre que je l’suis (J’pas un cowboy)

Une surprise ébouriffante de Rosaireville, au Nouveau-Brunswick (42 habitants au moment de la parution de l’album). Dès la première semaine, ce premier album de Lisa Leblanc se retrouve au sommet des palmarès. Il ouvre la voie à une toute nouvelle cohorte de chanteuses et de chanteurs de l’Acadie.

Adventures In Your Own Backyard - Patrick WatsonPatrick Watson – Adventures In Your Own Backyard

Ain’t it feel right / Ain’t it feel nice / In your own backyard (Adventures In Your Own Backyard)

Quatrième album de l’artiste Anglo-Montréalais de renommée internationale Patrick Watson. Un album intime, enregistré à la maison (sinon dans sa cour arrière du Mile-End), de retour d’une longue tournée mondiale.

Astronomie - Avec pas d'casqueAvec pas d’casque – Astronomie

Oh comme il est lourd / Le temps qui s’appelle hier / Prends-le ce diamant / Dans ma tête il est pour toi / Je promets, je promets que / La journée qui s’en vient est flambant neuve (La journée qui s’en vient est flambant neuve)

Aussi un quatrième album pour le groupe de musiciens formés autour de Stéphane Lafleur. Un « Avec pas d’casque » folk, intimiste, propice à une écoute de nuit, très étoffé, autant au niveau des textes que des arrangements.

2013

Mitan - Tire le CoyoteTire le Coyote – Mitan

J’me souviens, au magasin, tu m’as trouvée / Dans le rayon des soleils / J’espère que t’en as pour tes sentiments / Je brille plus fort quand tes yeux s’émerveillent (Chanson d’amour en sol standard (avec Chantal Archambault))

Certains ont eu besoin d’une période d’apprivoisement plus longue. Pour moi, ça a été un coup de foudre immédiat avec la belle voix de Tire le Coyote (Benoît Pinette), mais aussi avec ses guitares et celles de son complice « Shampouing ». Écoutez d’ailleurs mon entrevue avec Benoît Shampouing Villeneuve.

Salade - Edgar BoriEdgar Bori – Salade

Ne me quitte pas / Avec le temps, je t’inventerai / Des mots insensés que tu comprendras / Je te parlerai de ces amours-là / Le samedi soir / Quand la tendresse s’en va toute seule (Brel Ferré)

Dernier de la trilogie « Balade, Malade, Salade », cet album d’Edgar Bori allie des compositions originales, des reprises et l’amalgame très réussi « Brel Ferré » retenu pour cette émission. Bori a déjà préféré l’ombre à la lumière mais cet album lui mérite une place bien en vue dans le palmarès de la décennie.

Le poids des confettis - Les Soeurs BoulayLes Soeurs Boulay – Le poids des confettis

Viens-t’en où la vague se mêle à la grand’ route / Mets ton chapeau de laine et tes lunettes à lune / Goûtons le blé dans la plaine la nuit est courte / J’veux te faire voir les plumes et les galets des dunes / Chez nous / Chez nous (Où la vague se mêle à la grand’ route)

Gagnantes des Francouvertes de 2012, les Sœurs Boulay frappent fort dès leur premier album. Les gaspésiennes remporteront le Félix de la révélation de l’année à l’ADISQ 2013.

2014

Serge Fiori - Serge FioriSerge Fiori – Serge Fiori

J’ai mon profil Facebook plogué sur mon Ttwitter / Celui de Twiter plogué dans mon toaster / Faque là mes muffins anglais reçoivent des courriels / Le monde est irréel (Le monde est virtuel)

Les fans de Fiori ne l’espéraient plus. Près de trente ans après un premier album solo en 1986, à 62 ans, pendant dix jours, Serge retrouve l’inspiration ! L’éclaircie donnera naissance à dix grandes chansons. L’album s’écoule à plus de 100 000 copies en un an et se mérite trois Félix à l’ADISQ 2014 dont ceux d’Album de l’année Adulte contemporain et de Meilleur vendeur.

Mon Homesick Heart - Les Hay BabiesLes Hay Babies – Mon Homesick Heart

J’ai vendu mon char parce qu’il allait pas passer / Je l’ai laissé dans la yard pour décorer / Pour trop longtemps / Pour trop longtemps (J’ai vendu mon char)

Dans le sillon néo-brunswickois défriché par Lisa Leblanc, le trio de chanteuses acadiennes Les Hay Babies (Julie Aubé, Katrine Noël et Vivianne Roy), fortes d’une première position aux Francouvertes 2013, lancent un premier album « psyché-western » avec une équipe de feu recrutée parmi les musiciens de Karkwa (le réalisateur François Lafontaine) et de Patrick Watson.

27 fois l'aurore - Salomé LeclercSalomé Leclerc – 27 fois l’aurore

Les nuits seront longues / Des secondes pendant des heures / Mais l’autre bout du monde / Est toujours plus beau qu’ailleurs (Arlon)

La chanteuse, guitariste et batteuse (dans le désordre) Salomé Leclerc a produit trois albums durant cette décennie. Pour cette sélection, j’ai retenu son deuxième album, coréalisé avec son complice Philippe Brault. Des arrangements riches avec une bonne dose d’électro. Écoutez mon entrevue avec Salomé Leclerc.

2015

Sorel Soviet So What - Bernard AdamusBernard Adamus – Sorel Soviet So What

Donne-moi-z’en juste de même / Yinque de d’ça pis drette que là / Donne-moi-z’en juste de même / Yinque de d’ça pis drette que là / Quessé de chez quessé qui fait qui faut qu’on parle tant à soir? / Quessé de chez quessé qui fait qui faut qu’on parle tant à soir? (Donne-moi-z’en)

Avec cet album, le spleen de son précédent « No. 2 » derrière lui, Bernard Adamus lance d’énergiques chansons alliant le blues, le cajun et le jazz, ornementées d’une dynamique section d’instruments à vent. En prime, une cadence verbale effrénée.

À Paradis City - Jean LeloupJean Leloup – À Paradis City

Le voilier est sur le quai; l’océan est sous le vent; nous ne sommes pas partis / Mais nous sommes encore en vie c’est toujours ça de pris (Les Bateaux)

Premier album studio paru dans cette décennie, Jean Leloup, le Roi Ponpon, nous livre un album muri sur une dizaine d’années qui récoltera trois Félix dont Album de l’année – rock et Choix de la critique.

Limoilou - Safia NolinSafia Nolin – Limoilou

J’erre comme un fantôme amnésique / Dans les maudites rues de Limoilou / Sous le regard du hibou de plastique / En Basse-Ville y’a mon igloo (Igloo)

D’un naturel désarmant, Sofia Nolin se raconte sans pudeur sur ce premier album sans savoir encore combien d’encre elle allait faire couler, ni combien d’âmes elle réconforterait.

2016

You Want It Darker - Leonard CohenLeonard Cohen – You Want It Darker

Magnified, sanctified, be thy holy name / Vilified, crucified, in the human frame / A million candles burning for the love that never came / You want it darker / We kill the flame (You Want It Darker)

Année funèbre pour les mélomanes… L’Anglo-Montréalais Leonard Cohen nous quitte en 2016 tout comme, ailleurs dans le monde, George Martin, David Bowie, Prince et, plus près de nous, Bob Walsh. Mais avant de partir, Leonard Cohen nous laisse ce magnifique album testament, réalisé par son fils Adam.

Ultramarr - Fred FortinFred Fortin – Ultramarr

Qu’attends-tu au bout du poteau / Devant moi qui n’a pas d’ailes? / T’as pas l’air de m’trouver ben beau / J’ai pas d’plumes, juste un peu d’poil (Oiseau)

Le cinquième album solo de Fred Fortin est l’un de mes préférés de la décennie. Sacré auteur-compositeur de l’année à l’ADISQ, il récolte un total de trois Félix alors qu’iTunes Canada l’élit meilleur album francophone de l’année au pays.

Les Frères Cueilleurs - Alaclair EnsembleAlaclair Ensemble – Les Frères Cueilleurs

J’viens d’inventer une danse / Le Tu-pensais-qu’c’tait-ça-que-c’tait-mais-c’tait-pas-ça-que-c’tait bounce / Sucka, fais le C’tait-pas-ça-que-c’tait step (Ça que c’tait)

Fer de lance de la scène Hip-hop/Rap, l’album d’Alaclair Ensemble se mérite trois Félix à l’ADISQ et cinq Lucien au GAMIQ dont ceux d’Artiste de l’année et Chanson de l’année pour « Ça que c’tait ». En 2019, Alaclair Ensemble fera l’ouverture du gala de l’ADSIQ.

L'Étoile thoracique  - Klô PelgagKlô Pelgag – L’Étoile thoracique

Les ferrofluides-fleurs / Poussent au milieu des champs magnétiques / Les ferrofluides-fleurs / Gèrent mon cœur des idées érotiques (Les ferrofluides-fleurs)

Plus accessible que son premier album mais tout aussi rafraîchissant et étonnant, cet album de Klô Pelgag offre des arrangements soutenus par un orchestre de 20 musiciens et de superbes harmonies vocales. La révélation de l’année 2014 revient sur la scène de l’ADISQ pour cueillir quatre Félix en 2017.

Rites de passage - Émile BilodeauÉmile Bilodeau – Rites de passage

Et j’ai dit « Non, ça va, je vais marcher, je vais marcher » / Et j’ai dit « Non, ça va, je vais marcher, je vais marcher » / « Et si vous voyez ceux que j’aime en chemin / Dites-leur que je n’ai plus de peine et que je ne suis plus très loin » (Ça va)

Un premier album qui frappe dans le mille pour Émile Bilodeau avec des textes engagés et percutants sur de beaux arrangements de Philippe B. Suivi par une cohorte de fans toujours grandissante depuis ses années de CEGEP, Émile est une bombe d’énergie sur scène comme dans la vie.

2017

La Science du coeur - Pierre LapointePierre Lapointe – La Science du coeur

Le ciel tu le visites souvent / Des nuages pris entre les dents / Tu voudrais partir sur la mer / Comme les marins de Fassbinder / Toujours noyés dans tes contraires / Mais sais-tu vraiment qui tu es? / Mais sais-tu vraiment qui tu es? (Sais-tu vraiment qui tu es?)

Une décennie productive pour Pierre Lapointe avec sept parutions, de « Seul au piano » en 2011 à l’intime « Pour déjouer l’ennui » en 2019, en passant par l’iconoclaste « Ton corps est déjà froid » en 2018. Cet album « La Science du coeur » est mon préféré de Lapointe depuis « La Forêt des mal-aimés ».

Le silence des troupeaux - Philippe BrachPhilippe Brach – Le silence des troupeaux

Le calme a pris la place du froid / La mer a marché sur les toits / Si les anges ont rendu l’âme / Si les murs s’effondrent à même l’espoir / Si le soleil parle pour la dernière fois / Je veux crever / Dans tes bras / Avec toi / Ô toi (La fin du monde)

J’ai été complètement envouté et remué par ce troisième album de Philippe Brach, sacré révélation de l’année de l’ADISQ en 2015, puis Auteur ou compositeur de l’année pour cet album coréalisé avec Jesse Mac Cormack. Une mention spéciale pour la photo de la pochette signée LePetitRusse (Marc-Étienne Mongrain) aussi récompensée par l’ADISQ. Le making-off.

Marée Haute - Émile Proulx-CloutierÉmile Proulx-Cloutier – Marée Haute

T’auras beau tout’ faire pour plaire / T’auras beau toujours tcheker qu’est-ce que t’as l’air / Mon frére, les murs gagnent jamais contre la mer (Les Murs et la mer)

Ce deuxième album d’Émile Proulx-Cloutier révèle un artiste accompli: auteur, compositeur, musicien, chanteur, comédien. Émile Proulx-Cloutier a tous les talents pour produire l’émotion et faire réfléchir sur disque comme sur scène.

2018

The Ballad of the Runaway Girl - ElisapieElisapie – The Ballad of the Runaway Girl

You’re a man, you’re a young boy / You’re a father, you’re a grandfather / No, don’t do it / You’re the protector (Arnaq)

Ce troisième album d’Élisapie regroupe des chansons originales et quelques reprises, des chansons en anglais, en inuktitut et une en français. Une belle réalisation de Joe Grass avec une généreuse instrumentation et des arrangements ensorcelants. Dans « Arnaq » (qui signifie « Femme »), Elisapie rend hommage aux femmes et filles autochtones disparues ou assassinées au Canada.

Premier juin - Lydia KépinskiLydia Képinski – Premier juin

Le pacte de sang / Qu’on a signé adolescent / Tous pour un et droit devant / Sans toi sans diogène / Plus d’air plus d’oxygène / Maïa c’est plus comme avant / Pourquoi tu viens pas / Pêcher avec nous / Le mahi-mahi mahi-mahi (Maïa)

Paru le premier juin, jour de son anniversaire, Lydia Képinski lance ce premier album complet fait de chansons à texte dans des emballages allant d’une pop accessible à un rock quasi-progressif, parfois déconcertant. La gagnante des Francouvertes 2017 réussit bien à nous étourdir. L’automne 2018, elle présente son mémorable spectacle Sadenight au Cinéma L’Amour.

Viens avec moi - Les Hôtesses d'HilaireLes Hôtesses d’Hilaire – Viens avec moi

Dou dou dou dou dou dou dou dou / La la la la la la la la / Whoo, la whoo / Dou dou dou dou dou dou dou dou / La la la la la la la la / Whoo, la whoo (Spread the love)

Digne réincarnation des Doors (bien qu’ils refusent la comparaison) avec leur leader charismatique Serge Brideau, Les Hôtesses d’Hilaire atteignent un sommet avec cet opéra-rock « Viens avec moi ». Les Hay Babies, Anna Frances Meyer et des comédiens néo-brunswickois les rejoignent sur scène pour une époustouflante satyre de l’industrie musicale et de ses concours de vedettes.

La nuit est une panthère - Les LouangesLes Louanges – La nuit est une panthère

Jean l’avait prédit, Nostradamus lui aussi / Labrèche à ‘télé d’in nineties / Encore aujourd’hui, on s’obstine tous autour du même guidon / Qui vise le fond, ouais bon / Ça reste à voir (Pâle)

Parmi mes coups de cœur de la décennie, Vincent Roberge et ses musiciens dont le co-réalisateur, claviériste et saxophoniste Félix Petit (Felp), mélangent pop, jazz et hip-hop en une musique qui fait tourner la tête et bouger les hanches. Les Louanges a été sélectionné dans la courte liste des Prix Polaris et a reçu le Prix Félix-Leclerc 2019.

2019

Stay Tuned!  - Dominique Fils-AiméDominique Fils-Aimé – Stay Tuned!

Drop your fears in the Fire / Watch ‘em burn burn (fi) / Drop your fears in the Fire / Watch ‘em burn down (re) (There Is Probably Fire)

Autre membre de la courte liste des Prix Polaris 2019 (avec Elisapie et Les Louanges) et gagnante du Félix Album Jazz de l’année à l’ADISQ, la chanteuse soul-blues-jazz d’origine haïtienne explore en toute liberté ses racines musicales. Écoutez mon entrevue avec Dominique Fils-Aimé.

Mon mammifère préféré - Juste RobertJuste Robert – Mon mammifère préféré

Comme si tu étais encore un peu ici / Assis dans la cuisine à lire ta poésie / À choisir ta casserole dans un but précis / Dans un but précis (#kanyewest)

Juste Robert sculpte ses chansons avec le même talent que son alter égo Jean-Robert Drouillard réalise ses oeuvres en trois dimensions. Ce premier album complet réalisé par le guitariste de Québec Benoît « Shampoing » Villeneuve regorge de guitares, celles de Juste Robert, de Shampouing et celle du collaborateur de la première heure Todd Picard (Les Batinses). Juste Robert est né à Chatam, Ontario et a passé son enfance à Gaspé, ce qui explique cet accent unique qui fait son charme.

L'Origine de mes espèces - Michel RivardMichel Rivard – L’Origine de mes espèces

Je veux dormir avec elle / Ou pas dormir du tout / Me réfugier chez elle / Et lui raconter tout / Lui chanter qu’elle est belle / Et que moi je suis fou / De l’aimer comme je l’aime / C’est qu’une ville après tout (Une ville après tout)

À 67 ans, Michel Rivard réussit à nous étonner avec son 14e album L’Origine de mes espèces qu’il dédicace « à la mémoire de mes parents, à l’avenir de mes enfants ». Ce disque aussi universel dans sa portée qu’il est personnel dans son propos soulève un peu le voile sur des secrets de famille et nous révèle un Rivard très touchant.